L'oeuvre D'Arthur Graff

L’exposition « Sélestat vue par ses artistes » se décline actuellement à la Bibliothèque Humaniste, à la galerie d’art La Ligne Bleue. Aux archives municipales, c’est l’oeuvre d’Arthur Graff, désormais en la possession de la ville, qui est mise à l’honneur. GUILAINE KIENTZ, responsable des archives municipales de Sélestat, se réjouit de la donation des 125 oeuvres d’art du Sélestadien Arthur Graff par sa fille, Monique Formery (DNA du 3 avril). Au chevet de nombreux lieux sacrés Arthur Graff a été un artiste infatigable. Il est né à Kogenheim en 1906 et décédé en 1971 à Sélestat. Toute sa vie, il l’a consacrée à l’art. À l’origine des planches de couverture des annuaires de la bibliothèque humaniste pendant vingt ans, il a également effectué de nombreuses illustrations des sites de Sélestat. Elles sont visibles en ce moment aux Archives de Sélestat. Son activité artistique concernait surtout la restauration d’oeuvres d’art. Il a mis son talent au service de nombreux lieux sacrés et anciens, comme l’église de Huttenheim ou la nef de l’église de Kogenheim. À Sélestat, la Tour Neuve ou la fresque Ste Barthélémy au-dessus de l’état civil sont également le fruit de son travail. Il a par ailleurs illustré des affiches du festival de musique de Strasbourg. 40 ans après son décès, une partie de sa production est donc visible, actuellement, aux archives municipales. On y découvrira un peintre à la touche colorée proche du rêve avec un coup de pinceau assuré. L’entrée est libre et l’exposition visible jusqu’au 26 mai. publié le 22/04/2012