Selestat perd l'un des grands footballeurs

  • Ajoutez "Sélestat" à vos tags favoris

Nécrologie Sélestat perd l’un de ses grands footballeurs

le 15/10/2011
Bernard Barthelmebs, debout à gauche, sous le maillot du Racing Strasbourg au cours de la saison 1956/1957. DR

Bernard Barthelmebs, debout à gauche, sous le maillot du Racing Strasbourg au cours de la saison 1956/1957. DR

Raymond Barthelmebs qui a gardé les buts du Racing Club de Strasbourg et du FC Sochaux est décédé mercredi à l’âge de 77 ans.

Le Barrois Raymond Barthelmebs, grande figure du sport alsacien et sélestadien, est décédé mercredi dernier à l’âge de 77 ans, des suites d’une courte mais pénible maladie.

Après avoir fait ses premiers pas dans le monde du football à Barr puis à Sélestat, il a rejoint les rangs du Racing Club de Strasbourg en 1953 dans l’effectif des « cigogneaux » ce qui était à l’époque l’équivalent de l’actuel centre de formation.

Opérant au poste de gardien de but, il n’a pas tardé à franchir les étapes pour faire son apparition au sein de l’équipe professionnelle où il a pris la place d’un certain Fragassi. Son talent ne laisse personne indifférent, si bien qu’il est engagé par le FC Sochaux durant l’intersaison 56/57 où il remplace un autre Alsacien dans les buts : François Remetter. Il a également intégré le Bataillon de Joinville (l’équipe de France militaire) où il a côtoyé des joueurs renommés tels Just Fontaine. Il passe quelques mois en Algérie avec les Wendling, Muller ou encore Bruat. Mais cette période militaire ne lui permet pas de vivre pleinement sa carrière de sportif et il doit patienter jusqu’en novembre 1955 pour effectuer ses grands débuts en Ligue 1.

Fnaliste de la Coupe de France 1959

Au total, Raymond Barthelmebs a disputé 139 matches au plus haut niveau national à Strasbourg et à Sochaux. Il a également été finaliste de la Coupe de France 1959 avec le club doubiste et a remporté à deux reprises la Coupe d’Alsace : en 1955 avec Strasbourg et en 1962 avec Sélestat.

En effet, il était entre-temps retourné dans le club de ses débuts en raison de plusieurs problèmes physiques et quelques fractures. Joueur-entraîneur du SCS en 1962, il a été l’un des artisans de ce grand moment de gloire qui avait attiré près de 3000 spectateurs au stade municipal pour assister au succès des Violets face au grand favori, le FC Mulhouse.

Après sa carrière sportive, il entame une carrière de dirigeant qui le voit prendre en mains les destinées non seulement du club de football, mais de l’omnisport du SCS.

Il a également été adjoint au maire de Barr entre 1989 et 1995, étant notamment à la base de la création du stade Klipfel de Barr, inauguré le 14 juillet 1995 par un match amical entre ses deux clubs : Strasbourg et Sochaux.

Le Journal L’Alsace exprime ses sincères condoléances à sa famille. Ses obsèques seront célébrées aujourd’hui à 10 h à l’église Sainte-Foy de Sélestat.

le 15/10/2011

Journal L'ALSACE

×