Redecouvrire les sportifs

Sélestat Redécouvrir les sportifs locaux d’hier et d’aujourd’hui

 

 

Parmi les 300 documents exposés, des photographies anciennes de sportifs sélestadiens. Photos Jean-Stéphane Arnold

Parmi les 300 documents exposés, des photographies anciennes de sportifs sélestadiens. Photos Jean-Stéphane Arnold

Mémoires de Sélestat met en lumière les sportifs méritants de Sélestat dans une exposition accessible à partir du 17 mai.

L’association Mémoires de Sélestat a réuni une foule de documents et objets sur les sportifs sélestadiens. Le tout sera présenté à partir du 17 mai au caveau sainte-Barbe de Sélestat. Pour réunir ces éléments, cela aura été « un travail de fourmi ! » assure Jean-Marc Husser, président de Mémoires de Sélestat. Des photographies ont été prêtées parfois par des familles de sportifs aujourd’hui disparus, qui ont fait les beaux jours dynamiques de la cité. Ainsi, raconte Jean-Marc Husser, l’épouse de Marcel Kirstetter a décroché « pour la première fois » le cadre contenant la photographie de son mari, auréolé de lauriers de la victoire. Marcel Kirstetter était un gymnaste émérite de Sélestat. « Il faisait partie de l’Avant-Garde du Rhin » se rappelle Jean-Marc Husser « et il a été sélectionné plusieurs fois en championnat de France ».

Médaillé de bronze en lutte aux JO

L’Office municipal des sports de la ville a pris part au montage de cette exposition. L’OMS sélestadien a été fondé en 1957. « Il a été relancé avec énergie en 1976, sous le mandat du maire Kubler » précise le président de Mémoires de Sélestat.

La ville comptait même un médaillé olympique, René Schirmeyer, qui avait emporté le bronze à la lutte aux Jeux Olympiques de Rome en 1960.

« On a peur d’oublier des sportifs méritants, tant il y en a à Sélestat » reconnaît Jean-Marc Husser. Pas facile de rendre hommage à ceux du passé, comme à ceux du présent, « qui sont aussi très nombreux ! ».

Béatrice Hess, elle aussi médaillée, aux Jeux paralympique à quatre reprises, sera la marraine de l’exposition et est annoncée pour le vernissage, qui se tiendra le 17 mai, à partir de 17 h 30.

En tout, le public pourra parcourir environ 300 documents iconographiques pour la plupart et découvrir des vitrines avec des objets en rapport avec le sport local et ses héros.

À ce titre, d’autres actuels sont annoncés aussi pour ce vernissage, en la personne des handballeurs sélestadiens, qui ont signé pour la D1.

Y ALLER Sportifs méritants, caveau Sainte-Barbe, du 17 au 23 mai, de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Entrée libre. Vernissage le 17 mai à 17 h 30. Carte numérotée 0 à 300 de Jean Risacher « Ville la plus sportive » en vente à 2 € au profit de l’association.

le 03/05/2011 par Jean-Stéphane Arnold