Quatre Nouveaux Piétineurs D'Oignons

Tradition respectée : quatre confrères feront leur entrée dans les rangs des piétineurs d’oignons de Sélestat. Deux changements tout de même : il n’y aura plus de kilbe et l’intronisation aura lieu un dimanche.

La liste a été officialisée hier par le chancelier Guy Ritter : le 1 er août prochain, quatre nouveaux membres feront leur entrée au sein de la confrérie des piétineurs d’oignons de Sélestat, les Zewwelatreppler. Un choix exigeant pour les 75 membres des Zewwelatreppler qui souhaitent ouvrir leurs rangs à « des gens motivés pour qui la mémoire de la ville compte, plaide Guy Ritter, chancelier de la confrérie, nous souhaitons que nos membres participent à la vie de la confrérie et nous aident à la pérenniser ».

Pas d’étonnement, donc, à l’intronisation prochaine de Jean-Marc Husser, président de l’association Mémoires de Sélestat. « Un choix évident, pour Guy Ritter, qui a été fait par le grand conseil de la confrérie. Le parrain de Jean-Marc sera Henri Schlecht. » Pour la municipalité, le choix s’est porté sur l’adjointe Marianne Koenig, parrainée par le maire Marcel Bauer. Les maraîchers ont choisi Jean-Luc Gény, parrainé par Dominique Bauer, et les artisans Gilbert Balthazard, dont le parrain est Marcel Grandidier. Le quatrième des futurs croqueurs d’oignon sera presque à domicile, lors de l’intronisation : « nous l’organisons cette année à deux pas de la Maison du pain que Gilbert préside, annonce Guy Ritter, nous avons préféré l’Hôtel d’Ebersmunster au Square Ehm parce que ce site est un lieu historique de la ville et que nous espérons qu’il fera venir davantage de monde ce jour-là. » Et l’adjoint chancelier d’ajouter dans un sourire : « Évidemment, c’est aussi un clin d’œil pour Gilbert. »

Autre nouveauté, et non des moindres : « il n’y aura pas de kilbe de l’oignon cette année, complète Guy Ritter, le cortège partira de la stèle des Zewwelatreppler, sur la place De Lattre de Tassigny avec la présence de délégations de confréries amies, celles du Haut-Koenigsbourg, de Saint-Urbain, des Rieslinger de Scherwiller et des Rois mages de Ribeauvillé ».

Les confrères défileront dans la rue de la Grande Boucherie et la rue du Sel avant de rejoindre le parvis de l’Hôtel d’Ebersmunster. Le grand maître des Zewwelatreppler, Jean-Pierre Gerber, animera la cérémonie d’intronisation, marquée comme toujours par les épreuves pratiques : dégustation de l’oignon sélestadien et du fameux « Logela » et tour de piste avec sabots et planchettes aux pieds.

Croquer l’oignon de Sélestat

Preuve que la confrérie ne se résume pas à une sortie officielle chaque année et à quelques manifestations ici ou là, « nous faisons tout pour faire vivre la mémoire sélestadienne », insiste Guy Ritter, chancelier de la confrérie. C’est dans cet esprit que les Zewwelatreppler ont à leur actif le sauvetage de l’oignon sélestadien. Une opération commencée il y a trois ans : « nous avions planté les dernières semences de ces oignons de Sélestat, que nous avons replanté l’année suivante dans un champ de Gérard Schenck. Les plus beaux oignons, nous les conservons pour les replanter encore. Vous voyez, la confrérie, c’est une confrérie à but culturel et patrimonial, pas à but lucratif ! »

L’oignon sauvé de Sélestat sera en tout cas croqué à pleine dent par les prétendants au titre de Zewwelatreppler lors de l’intronisation du 1er août. Qui se terminera, comme d’habitude, par un pot organisé au premier étage de la Maison du pain. Nul ne sait si le nouveau confrère Balthazard proposera une recette de pain à l’oignon spécial Zewwelatreppler avec de l’oignon germé dans le jardin du Dahlia de Sélestat.

Anne Suply

Y ALLER Dimanche 1er août à partir de 17 h, place De Lattre de Tassigny, puis devant l’Hôtel d’Ebersmunster.