Quatre ministres à Selestat

  Quatre ministres pour un hôpital

le 31/05/2011  par Françoise Marissal

 

L’extension a permis l’informatisation des dossiers de chaque patient médicalisé.

L’extension a permis l’informatisation des dossiers de chaque patient médicalisé.

François Fillon, Xavier Bertrand, Nora Berra, Philippe Richert, ils étaient quatre ministres venus hier à Sélestat pour l’inauguration de l’extension de l’hôpital avant de visiter l’Ircad à Strasbourg.

« J’avais un rêve : voir le Premier ministre inaugurer la nouvelle aile de l’hôpital. Grâce à Philippe Richert et Antoine Herth, mon rêve est accompli, et même au-delà : non seulement j’ai le Premier ministre, mais j’ai quatre ministres en tout ! » Le maire de Sélestat Marcel Bauer ne pouvait en effet qu’être aux anges hier : pour l’inauguration, étaient présents non seulement François Fillon, mais aussi Xavier Bertrand, ministre du Travail, Nora Berra, secrétaire d’État à la Santé et, bien sûr, Philippe Richert, ministre chargé des Collectivités territoriales, en plus de tout un aréopage d’élus alsaciens.

Les ministres ont profité de leur visite de l’Ircad (institut de recherche contre les cancers de l’appareil digestif) à Strasbourg pour faire un crochet par Sélestat. En 45 minutes, guidé par le directeur de l’hôpital Jean Dufraisse, François Fillon a coupé le ruban inaugural et visité une bonne partie des services du nouveau bâtiment : médecine A (gastro-entérologie), médecine B (cardiologie), médecine C (diabétologie, addiction) avant de terminer par la maternité.

Pour Marcel Bauer, cette venue ministérielle a un impact symbolique d’autant plus fort que, « il y a dix ans, beaucoup craignaient pour l’avenir de l’hôpital », avec risque de fermeture de la réanimation, des urgences… « Or, nous voici avec un établissement qui enregistre 71 000 journées d’hospitalisation par an, 1200 naissances, 29 000 passages aux urgences et près de 800 personnes qui y travaillent. »

Il a d’ailleurs tenu à remercier tout particulièrement Francis Saint-Hubert, directeur de l’établissement de 2007 à 2009, qui a piloté sur le terrain le projet d’extension.

L’hôpital de Sélestat compte 790 équivalents-temps plein : 90 médecins, 80 administratifs, 80 techniques, 40 médico-techniques, 500 personnels soignants. Son budget annuel est de 55 millions d’euros. Il a trois étapes dans sa construction : 1961, 2001 et 2011.

Elle n’a pas permis d’augmenter les effectifs hospitaliers, mais au moins elle a évité leur diminution, et permis de réorganiser le fonctionnement. Son coût est de 23 M€.

Cette extension n’est pas le seul chantier de l’établissement. Les travaux de réorganisation de l’accueil devraient se terminer fin octobre.

La toute récente autorisation pour un IRM permettra de conforter le service de réanimation. Il faudra construire un bâtiment pour l’abriter.

La réalisation d’un PASA (pole d’accueil et de soins adaptés), c’est-à-dire un accueil de jour pour personnes âgées avec des troubles cognitifs (Alzheimer, etc) est prévue à partir de cet automne pour une ouverture à l’automne 2012.

. Enfin, devra intervenir la réhabilitation du bâtiment de 1961, avec mise aux normes du système de désenfumage. Les travaux permettront également de créer une vraie unité de chirurgie ambulatoire, l’extension de la réanimation et des urgences (bâtiment de 2001) et l’ajout de 30 lits de soins et suite et de réadaptation. Reste à trouver les financements…

le 31/05/2011 à 00:00 par Françoise Marissal