Mémoires de nos pères

les-membres-de-memoires-de-selestat-ont-rassemble-de-nombreux-documents-photo-dna.jpg Sélestat Histoire - Sélestat Mémoires de nos pères Les membres de mémoires de Sélestat ont rassemblé de nombreux documents. PHOTO DNA L’association Mémoire de Sélestat expose ce week-end la vie quotidienne à Sélestat pendant la guerre. De nombreux documents ainsi que des objets de l’époque sont dévoilés à cette occasion. Jean-Marc Husser et son équipe de 110 membres vont présenter pendant une dizaine de jours, à partir de ce vendredi au caveau Sainte-Barbe, des photos et objets datant de la période 1939-1945. L’exposition explorera quatre thèmes : le conflit mondial, la vie quotidienne des Sélestadiens, Sélestat sous les bombes et la Libération. A cette occasion, trois consuls ont été invités : des Etats-Unis, d’Israël et du Maroc. 120 clichés et 200 objets d’époque La préparation a nécessité plusieurs mois de recherche auprès des Sélestadiens qui ont remis la plupart des documents. Les archives municipales ont aussi été sollicitées. Ce sont ainsi 120 clichés et 200 objets qui seront présentés au public. Jean-Marc Husser, le président de l’association, précise qu’à cette occasion tout n’a pas pu être montré car 70 ans plus tard, les blessures existent encore. « Aujourd’hui, il faut parler de cette période. D’ici quelques années, il n’y aura plus aucun témoin. Sélestat a reçu la croix de guerre en raison des difficiles combats et bombardements qui y sont survenus », insiste-t-il. Les Malgré-nous seront mis à l’honneur au même titre que les Résistants. On pourra y voir la guerre au travers du regard d’un enfant de 10 ans, on pourra revenir sur le passage du général De Gaulle et du général Leclerc dans la nuit du 24 décembre 1944. « Il ne s’agit pas de se substituer à l’historien, mais simplement de raconter la vie quotidienne des Sélestadiens », se défend Jean-Marc Husser.

DNA

×