Le nez en l'air

Le nez en l’air Un fronton qui protégerait de la maladie

l

 

Un pignon qui paraît ancien, mais il n’a pas cent ans. Photo Jean-Stéphane Arnold

Un pignon qui paraît ancien, mais il n’a pas cent ans. Photo Jean-Stéphane Arnold

Regardez ce pignon… il a l’air assez ancien vu d’ici. En effet, les crochets qui ornent ses rampants et le fleuron qui le couronne nous font penser à ces décors tellement présents à l’époque gothique. Et pourtant, ce pignon n’a pas 100 ans. Il date de 1927. On a ici tout simplement voulu rappeler le style gothique. C’est pourquoi on parle de style néogothique.

Observez bien maintenant le blason figurant sur le pignon. On devine une colombe aux ailes déployées au-dessus d’un symbole en forme de « T ». Ce blason nous rappelle tout simplement les armoiries de l’ancien hôpital du Fischerbach qui se situait quai des Pêcheurs.

La colombe incarne l’Esprit saint et traduit la pureté dans la religion chrétienne. Quant au « T », appelé tau ou croix de saint Antoine, sa présence est censée protéger des maladies. La forme de la croix évoque celle d’une béquille. Cela nous rappelle que l’ordre des Antonins (fondé par saint Antoine) était un ordre hospitalier s’occupant des personnes faibles et malades.

.

le 02/08/2011 par Violette GouyAnimatrice du patrimoineà la Ville de Sélestat

×