le convent saint-Antoine

Le couvent Saint-Antoine de Sélestat ouvrira ses portes dimanche 2 mai, à l’occasion de sa kermesse.

L’église Saint-Antoine, à Sélestat a été érigée il y a 75 ans. Aujourd’hui, les outrages du temps nécessitent d’urgentes réparations.

Le clocher a été rénové, en partenariat avec la ville de Sélestat et le département : il a été inauguré le 8 novembre dernier. Le montant des travaux se situe aux alentours des 200 000 €. Et d’autres travaux d’entretien sont également prévus.

Jean-Marie Joseph, bien connu pour ses recherches historiques, a eu l’idée d’éditer une plaquette qui raconte l’histoire de l’église Saint-Antoine et qui est abondamment illustrée de photos des vitraux. Pour la petite histoire, rappelons que les vitraux avaient été soufflés par une explosion durant la guerre et que le fabricant des originaux a pu les reproduire grâce aux dessins et plans qu’il avait conservés dans ses archives.

Pour la kermesse dimanche

Cette plaquette sera prête pour la kermesse qui aura lieu dimanche. Sa vente financera une partie des travaux et de l’entretien de l’église. Elle sera également disponible chez Mme Durrmann, 5 rue du marteau ainsi que chez MG Photo qui a réalisé les photos de la plaquette.

Jean-Marc Husser, président de l’association « Mémoires de Sélestat » ne cache pas sa satisfaction pour cette heureuse initiative. Rappelons que cette association a été créée en 2008 et qu’elle compte déjà quelque 90 adhérents.

Raymond Schoch