L'occupation allemande à Selestat

Sélestat Maintenir une mémoire vive et faire parler l’histoire

 

L’occupation allemande à Sélestat (ici l’actuelle place de la Victoire) sera le thème d’une exposition par Mémoires de Sélestat . DR-Collection Jean-Marc Husser

L’occupation allemande à Sélestat (ici l’actuelle place de la Victoire) sera le thème d’une exposition par Mémoires de Sélestat . DR-Collection Jean-Marc Husser

Mémoires de Sélestat fera part de ses projets pour 2012 ce dimanche.

 

Petit tour d’horizon en ce jour de l’assemblée générale de cette jeune

 

association locale.

L’association Mémoires de Sélestat a fêté son troisième anniversaire en novembre passé. Formée d’un noyau de passionnés du patrimoine et de l’histoire, elle poursuit son bonhomme de chemin, avec à sa tête un comité qui ne manque pas d’idées et d’initiatives.

Mémoires de Sélestat est de plus en plus sollicitée au niveau local pour intervenir lors de manifestations en lien avec ses centres d’intérêt.

Jean-Marc Husser, son président, affiche une satisfaction réelle quant aux actions menées depuis un peu plus de trois ans : « Nous avons aujourd’hui un peu plus d’une centaine de membres. Je trouve que pour trois années d’existence, ce n’est déjà pas si mal ! ».

Anicroches enterrées

Les anicroches de ces dernières années avec d’autres passionnés associatifs sont enterrées, et Jean-Marc Husser estime qu’il « y a de la place pour tout le monde. Il faut arriver à s’entendre et travailler tous ensemble. C’est constructif ».

Mémoires de Sélestat propose elle-même « deux à trois expositions par an. On pense que c’est suffisant. Il faut dire aussi que ce type de manifestation demande de mobiliser des personnes ; cela représente aussi un investissement en temps, en travaux divers, surtout de recherche ». Et Mémoires de Sélestat est également sollicitée par ailleurs, pour des événements initiés par d’autres associations, par la Ville, etc.

Temps forts de l’année

Elle prête aussi des copies de documents : « Le public nous demande parfois des photos anciennes ; comme pour cette exposition sur les écoles ». Celle-ci se tient au caveau Sainte-Barbe jusqu’à dimanche : « Les écoles de Sélestat, de 1900 à nos jours ». Certains des visiteurs se reconnaissent parfois sur les photos de classe et demandent effectivement une copie de ces photographies.

Les Journées du patrimoine, en septembre sont un des moments forts de la vie de l’association sélestadienne. Les autres seront déclinés lors de son assemblée générale qui se tiendra aujourd’hui à partir de 10 h, à la salle Sainte-Barbe à Sélestat.

Parmi eux, Jean-Marc Husser cite l’inauguration prévue au mois de mai de l’église protestante, après restauration. Une exposition pourrait se tenir dans l’église. Le projet est en discussion. Autre moment marquant pour 2012, en juin, avec l’anniversaire du foyer Saint-Georges, rue du Gartfeld, qui enregistre un siècle au compteur et qui a vu défiler des générations de petits comédiens de théâtre amateur, entre autres. « Un groupe de pilotage a été créé pour cet anniversaire et nous nous réunissons pour travailler sur cet événement lundi qui vient », précise le président de Mémoires de Sélestat.

En octobre, les 13 et 14, les Amis de la philatélie de Sélestat célèbrent leur 70 e anniversaire, « ils devraient occuper les trois étages de Sainte-Barbe ». Mémoires de Sélestat participera aussi à cette animation.

Oser l’occupation

L’association de philatélie sélestadienne a été créée pendant l’occupation. Ce dernier thème sera abordé par Mémoires de Sélestat. « Une exposition devrait être mise sur pied pour le mois de septembre » indique Jean-Marc Husser. « C’est une période qu’on a souvent occultée jusqu’à présent. On a du mal à en parler en Alsace, à Sélestat ; aujourd’hui encore. Et c’est dommage. Car il ne faut pas passer à côté, même si ça peut déplaire à certains. Cette période a bien existé ! Nous avons des documents, des photos, ce n’est pas un problème. Mais on ne veut pas non plus que cette exposition soit le cadre d’un pugilat ! ».

Une foule d’ouvrages voient le jour depuis quelques années sur ce thème, en Alsace. Mémoires de Sélestat souhaite juste, avec ce focus sur l’occupation allemande de la Seconde Guerre mondiale, « faire parler l’Histoire », comme l’affirme son président.

Y ALLER Mémoires de Sélestat tient son assemblée générale salle Sainte-Barbe aujourd’hui, de 10 h à 12 h.

le 22/01/2012 à 05:00 par Jean-Stéphane Arnold