Fête du timbre Le feu sacré des philatélistes d’Alsace centrale

les-selestadiens-avaient-deja-accueilli-deux-fois-la-fete-du-timbre-archives-dominique-gutekunst.jpg Fête du timbre Le feu sacré des philatélistes d’Alsace centrale Les Sélestadiens avaient déjà accueilli deux fois la Fête du timbre. Archives Dominique Gutekunst Le feu est le thème de la Fête du timbre qui, ce week-end, est organisée à la salle Sainte-Barbe à Sélestat. Ce week-end, les philatélistes sélestadiens accueillent la célèbre « Fête du timbre ». « Cela n’était plus arrivé depuis 42 ans ! », rappelle Michel Sablier, le président, qui profite du 70e anniversaire de la société pour proposer, avec l’affiche nationale, une très grande manifestation. Seulement 118 villes de France bénéficient cette année de l’appui de la Fédération française des associations philatéliques mobilisée avec La Poste. Avec les camions de pompiers Les philatélistes occuperont le caveau, les deux étages et la place de la salle Sainte-Barbe. Le club des 2CV y a sa place avec ses vieux véhicules de pompiers puisque, après l’eau et la terre, le feu est le thème de la fête 2012. Le Gerris, l’association de découverte et de sauvegarde de la nature et du cadre de vie, enflammera la salle de conférence avec l’exposition de 80 photos. Onze auteurs montreront le feu sous divers aspects. La même salle accueillera l’association Mémoire de Sélestat qui sortira une partie de sa collection sur les années 39/45. L’amicale est née à Sélestat en 1942. Toujours au complexe Sainte-Barbe, la salle du haut est ouverte aux collections des philatélistes du cru, également à une douzaine de sociétés du groupement Alsace – Belfort. Il y aura aussi une collection de pèse-lettres et cartes postales des années 39/45. Quant aux marchands qui sont des professionnels, ils trouveront leur place au caveau. Les associations invitées, notamment les Amis de la bibliothèque humaniste ou l’association culturelle des alévis, y auront aussi un espace. Le public sera orienté vers les diverses animations. Il trouvera le bureau temporaire de la Poste qui donnera le cachet premier jour de Sélestat. Raedersheim, autre commune alsacienne, aura ce week-end son propre cachet. « Nous sommes une vingtaine de membres de l’amicale à travailler, avec l’aide de la Ville, à la préparation de cet événement inauguré samedi à 16 h en présence aussi du responsable des services de la Poste d’Alsace, d’un ancien président de la fédération… », explique Michel Sablier qui, depuis 20 ans, préside avec enthousiasme aux destinées de l’amicale. Il ajoute : « Nous avons eu deux timbres : le Haut-Koenigsbourg et la bibliothèque humaniste. Nous comptons une cinquantaine de membres. Les manifestations nous permettent de recruter de nouveaux membres… ». . Site philatelique67.e-monsite.com le 10/10/2012 par Denis Ritzenthaler

Journal L'ALSACE

×