Exposition

Exposition Souvenirs de sportifs sélestadiens

le 19/05/2011

Béatrice Hess et Roger Mannhard, les champions, entouraient le maire et le président de l’association Mémoires de Sélestat.    Photo Denis Ritzenthaler

Béatrice Hess et Roger Mannhard, les champions, entouraient le maire et le président de l’association Mémoires de Sélestat. Photo Denis Ritzenthaler

Jusqu’au 23 mai, l’association « Mémoires de Sélestat » sort les albums des clubs, champions sportifs et dirigeants.

Que de monde, mardi soir, à l’inauguration de l’exposition consacrée au passé sportif sélestadien ! L’association « Mémoires de Sélestat » a contacté les clubs et rassemblé photos, articles, médailles, coupes et autres diplômes.

Elle avait bien sûr invité les anciens champions qui étaient heureux de retrouver des camarades de club et qui, avec plaisir, montraient les photos d’il y a 10, 30, 50 ans…

Elle se souvient de Charles Kuentz, le gardien de but, présélectionné aux Jeux Olympiques d’Anvers en 1920.

Une visite au caveau Sainte-Barbe à Sélestat apprend aux visiteurs que la société la plus ancienne, celle de gymnastique née en 1886, a eu son champion de France. En Alsace, Charles Studler survolait les compétitions au cheval-d’arçons. Il avait, notamment, participé aux championnats du monde en 1954.

Que de médaillés étaient réunis autour, entre autres, de Roger Mannhard, champion de France de lutte qui, avec Marcel Bauer, maire et conseiller général, Jean-Marc Husser, le président de l’association, et Béatrice Hess qui, aux Jeux paralympiques en 1984, 1988, 1996, 2000 et 2004, a remporté 20 médailles d’or.

Béatrice Hess a d’ailleurs accepté d’être la marraine de cette exposition organisée dans la ville, qui, a rappelé le maire, a eu deux fois en 51 ans, le titre de ville la plus sportive de France.

Un hommage aux champions

« Nous voulions faire un clin d’œil pour rendre hommage aux aînés », a expliqué le président Husser qui a rappelé de nombreux souvenirs et cité bien des noms : Paul Bronner, Jean Kobloth, Michel Muckensturm les athlètes, René Schirmeyer le lutteur, Raymond Barthelmebs le gardien de but… Il n’a pas oublié les handballeurs mais ne pouvait pas nommer tous les champions.

Marcel Bauer, le maire, a rappelé la place que prend le sport dans la cité et les investissements consentis par la Ville. Il a remercié les champions qui « sont des modèles pour les plus jeunes », qui montrent que « l’effort paye ».

Au caveau, d’aucuns ont regretté que la maire de Sélestat oublie la part que la Communauté de communes a apportée aux équipements sélestadiens.

le 19/05/2011  par D. R.

×