esch’s wohr ?

L’affaire mystérieuse de l’affiche L’affiche, réalisée par l’association Mémoires de Sélestat à l’occasion de l’exposition sur la vie quotidienne sélestadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale, est au centre de toutes les attentions. Elle devait être remise au consul du Maroc, d’Israël et des États-Unis lors du vernissage de vendredi soir au caveau Sainte-Barbe. Le consul du Maroc s’étant excusé, l’une d’elle a été planquée sous le pupitre en attendant qu’elle lui soit remise plus tard. Mais voilà qu’elle a été mystérieusement subtilisée ! Troublante affaire. D’autant que les soupçons se porteraient sur l’un des membres de l’association. Qui est le coupable ? L’avocat, le professeur, le médecin, le boulanger peut-être ? Non, ce n’est pas une partie de Cluedo comme proposée par Julien Labigne lors de son spectacle aux Tanzmatten… Information avérée, une vingtaine d’affiches ont été vendues, celles-là, au public, au prix de 3 euros à l’entrée de l’exposition.

DNA