Disparition Robert Guidat, ancien Grand maître de la confrérie des Zewwelatreppler

Grand Maître de la confrérie de l’oignon, Robert Guidat (à gauche)   a œuvré durant toute sa vie pour le patrimoine, l’histoire et la culture de Sélestat. Collection privée Jean-Marc Husser

Grand Maître de la confrérie de l’oignon, Robert Guidat (à gauche) a œuvré durant toute sa vie pour le patrimoine, l’histoire et la culture de Sélestat. Collection privée Jean-Marc Husser

Comme Henri Fuchs, Robert Guidat a été Grand maître de la confrérie des Zewwelatreppler, de 1971 à 1973. Et comme Henri Fuchs, l’écrivain pédagogue historien est décédé mercredi, à l’âge de 92 ans. « Je l’ai vu il y a deux ans pour son anniversaire, à l’occasion de ses 90 ans, et j’ai été surpris par sa vivacité, témoigne Marcel Bauer, il nous a montré sa table de travail, c’était formidable de voir qu’à un tel âge on puisse être porté par ses passions ».

Pédagogue qui aura marqué des générations d’élèves sélestadiens, Robert Guidat enseignait l’allemand. Et connaissait Sélestat comme sa poche. « C’était un guide fabuleux », précise aussi Marcel Bauer. Robert Guidat a écrit de nombreux ouvrages historiques témoignages de sa passion pour la ville et la région.

Membre de la commission d’attribution du nom des rues et des places de la Sélestat, il avait notamment contribué à baptiser une rue dans le quartier du Heyden, « la rue de Morat, une ville suisse, se souvient le maire, il avait beaucoup insisté, en nous racontant les liens entre cette ville et les origines d’une entreprise proche de la rue ». Conseiller municipal à deux reprises sous l’ère du Dr Kubler, de 1971 à 1973 puis de 1977 à 1983, Robert Guidat a été nommé Citoyen d’honneur de la ville par Gilbert Estève en 1992.

Robert Guidat sera inhumé à Hindisheim, après une cérémonie religieuse qui aura lieu jeudi à 10 h 30, à l’église Saint-Georges de Sélestat. « Deux personnalités très fortes et très différentes viennent de quitter la ville, ajoute Marcel Bauer, deux figures qui ont marqué bien des Sélestadiens ». Ils seront nombreux à leur rendre un dernier hommage.

le 22/04/2011  par Anne Suply

×