Décès de Marcel Brunstein, ancien adjoint au maire

marcel-brunstein-avait-fait-un-dernier-mandat-entre-2001-et-2008-archives-l-alsace.jpg Décès de Marcel Brunstein, ancien adjoint au maire Marcel Brunstein avait fait un dernier mandat entre 2001 et 2008. Archives L’Alsace « Même si nous n’étions pas du même bord, les relations avec lui ont toujours été empreintes d’un grand respect ; c’était un homme correct, qui s’investissait dans sa fonction. » Marcel Bauer, le maire de Sélestat, s’est dit « bouleversé » par l’annonce du décès hier matin de Marcel Brunstein, à l’âge de 66 ans. « Respecté » est effectivement le terme qui revient dans la bouche de tous ceux qui ont côtoyé celui qui fut adjoint aux finances dans l’équipe de Gilbert Estève puis celle de Pierre Giersch, de 1989 à 2001. « Il avait une mentalité humaine certaine, souligne l’élu d’opposition Stéphane Klein, c’était un modèle pour un jeune élu comme moi qui a débuté à ses côtés au conseil municipal de Sélestat. C’était un travailleur acharné, faisant primer l’intérêt général sur l’intérêt particulier. » Jean-Jacques Renaudet, qui a été dix-huit ans élu à ses côtés, décrit « un homme d’une droiture comme j’en ai rarement rencontré dans ma vie, d’une intégrité incroyable ». Professeur de physiques au lycée agricole d’Obernai, marié et père de deux filles, Marcel Brunstein était entré au conseil municipal de Sélestat en 1989, comme adjoint aux finances. Il avait fait deux mandats à cette fonction, avant de faire un mandat dans l’opposition de 2001 à 2008. Il était également très impliqué dans la vie paroissiale, et était président de l’association du foyer Saint-Georges. « Si le foyer est ce qu’il est aujourd’hui, c’est grâce à lui », indique Marcel Bauer, qui rappelle par ailleurs que Marcel Brunstein et lui étaient « sur la même longueur d’onde » pour obtenir un arrêt TGV à Sélestat. le 08/11/2012 par F. Marissal

Journal L'ALSACE

×